APM pour les applications Cloud (Application Performance Management)

Kadiska vous aide à comprendre les performances des applications livrées depuis le Cloud. Kadiska révèle quelles transactions sont effectuées de manière rapide et correcte et lesquelles ne le sont pas, et ce sans nécessiter un quelconque agent. Ce modèle de déploiement permet à Kadiska d'instrumenter des applications basées sur de l'IaaS traditionnel, des datacenters traditionnels, des CDN (Content Delivery Networks), PaaS (platform as a service) et SaaS (Software as a service) ou des applications distribuées s'appuyant sur un mélange de ces technologies.

Applications distribuées

Les applications modernes s’appuient sur de nombreux services et systèmes délivrant différents types de services intégrés à l’application : CDN pour le contenu statique, divers serveurs API, services d’authentification, intégration avec des services tiers. Bien que tous ces services soient fournis à partir de différentes plates-formes, c’est leur combinaison globale qui guide l’expérience utilisateur.
Kadiska suit à la fois l’expérience utilisateur qui en résulte et l’impact de chaque hôte impliqué dans la plateforme.

Impacts des CDNs, PaaS, SaaS et service de tiers (3P)

L’utilisation de plusieurs de ces plates-formes a réduit le temps nécessaire à la programmation de nouvelles fonctionnalités et a amélioré l’expérience utilisateur globale. Cela dit, ces plateformes ne peuvent pas être instrumentées par les équipes qui les utilisent. Il n’y a aucun moyen d’y positionner un agent. La seule façon de gagner en visibilité sur leur impact sur les performances est de les observer du côté de l’utilisateur. C’est précisément ce que fait Kadiska !

Vous souhaitez le voir en production ?

Assistez à une démo dans un environnement réel et comprenez ce que cela pourrait vous apporter.

Planifier une démo